blog.pagesd.info // archives // traductions

Comment définir une fonction JavaScript

2019-11-18 #javascript

English version: How to define a JavaScript function.

Comme j’ai toujours un peu de mal à me rappeler de tout et aussi parce qu’il y a un petit côté collection que j’aime bien, voici un récapitulatif sommaire des différentes façons qui existent pour définir des fonctions en JavaScript.

butterfly-collection
Wall decorations with colorful butterflies - __ drz __

Via une déclaration

La méthode classique date des origines de JavaScript et consiste simplement à déclarer la fonction avec le mot-clé function.

function bonjour (prenom) {
  console.log(`Bonjour ${prenom}`);
}

Cette fonction a comme nom “bonjour”, ce qui en fait une fonction nommée.

Via une expression

Une méthode un peu plus moderne qui met en évidence le fait que les fonctions sont des objets comme les autres et qu’elles peuvent elles aussi être affectées à des variables.

const bonjour = function (prenom) {
  console.log(`Bonjour ${prenom}`);
};

Même si cela ne se remarque pas, la fonction est anonyme :

  • Elle est crée sans lui donner de nom (juste “function (…) { … }”)
  • Elle est affectée à une variable qui elle a un nom

Note : Comme il s’agit d’une affectation à une variable (en l’occurence on lui affecte une fonction), la commande se termine par un point-virgule, exactement comme c’est le cas pour touts les autres affectations : const pi = 3.14;.

Via la syntaxe arrow

Avec ES6 est apparu une nouvelle syntaxe “arrow” pour déclarer les fonctions via une expression :

  • Suppression du mot-clé function devant la liste des arguments.
  • Ajout du symbole => après cette liste.
const bonjour = (prenom) => {
  console.log(`Bonjour ${prenom}`);
};

C’est plus compact et le but est d’obtenir ainsi un code plus clair. C’est pourquoi les fonctions arrows peuvent encore être simplifiées :

  • Un seul paramètre => pas besoin de le mettre entre parenthèses.
  • Une seule ligne de code dans la fonction => pas besoin d’un bloc “{ … }”.
  • Si la fonction ne fait qu’un “return …” => le mot-clé return est inutile.

Au final, les trois expressions suivantes sont identiques :

const bonjour1 = function (prenom) {
  return `Bonjour ${prenom}`;
};

const bonjour2 = (prenom) => {
  return `Bonjour ${prenom}`;
};

const bonjour3 = prenom => `Bonjour ${prenom}`; // (°~°)

Ce côté épuré est particulièrement utile dans le cas des callbacks. Par exemple, avec la méthode .map() des tableaux qui attend une fonction callback, on peut arriver à des trucs intéressants :

const test = [1, 2, 3];

function doubler (x) {
  return x * 2;
}
test.map(doubler);                          // [2, 4, 6]

test.map(function (x) { return x * 2; });   // [2, 4, 6]

test.map((x) => { return x * 2; });         // [2, 4, 6]

test.map(x => x * 2);                       // [2, 4, 6] Bingo !