blog.pagesd.info // Archives // Traductions

MVC Music Store / Raven DB : ShoppingCartController

2010-05-28 #mvc,#nosql

Ceci est la traduction du billet “Porting MVC Music Store to Raven: ShoppingCart”, le dixième de la série consacrée au portage de l’application MVC Music Store sous RavenDB par Oren Eini, alias Ayende Rahien.

Le contrôleur ShoppingCartController est considérablement impacté par tous les changements que nous avons apportés à la classe ShoppingCart. Penchons-nous sur ces modifications, en commençant par l’action Index() dans le code d’origine :

Celui-ci exécute deux requêtes différentes pour gérer la commande alors que la version pour Raven exécute seulement une requête au niveau de la méthode FindShoppingCart () :

Ce code implémente seulement la logique pour charger le panier depuis Raven ou créer un nouveau panier (pour l’identifiant spécifié). Notez-bien que nous n’enregistrons pas le nouveau panier dans la base de données, mais associons seulement ce nouveau panier avec la session. Nous n’avons pas besoin de sauvegarder étant donné que pour l’instant il ne contient rien de significatif. Lorsque nous appellerons SaveChanges(), le nouveau panier sera envoyé vers Raven pour stockage.

Maintenant, voyons-voir l’action AddToChart d’origine :

Et la version portée sous Raven :

Elles sont très similaires, si ce n’est que dans le cas de Raven, la méthode AddToCart() de la classe ShoppingCart est uniquement concerné par l’ajout d’un nouvel article au panier ou par la mise à jour de la quantité d’un article existant. Ainsi, il n’y a absolument aucun accès à la base de données dans la version pour Raven de la méthode ShoppingCart.AddToCart().

La différence c’est donc que dans l’approche pour Raven, nous appelons la méthode session.SaveChanges() au niveau de l’action. Pour la bonne et simple raison que c’est le bon endroit où faire cela étant donné que le code appelant est en charge de l’environnent, y compris la sauvegarde lorsque cela est nécessaire.

Je pense que le code pour Raven est plutôt facile à suivre. Il y a juste un truc un peu étrange à faire remarquer au niveau de la dernière ligne : id.Split(). Pourquoi diable fait-on ça ?

Et bien c’est parce que Raven utilise des identifiants de la forme “albums/616” et que la valeur DeleteId sera utilisé par le code Javascript appelant pour retrouver un élément à partir de son identifiant. Et comme l’identifiant d’un élément HTML ne peut pas contenir de “/”, nous ne renvoyons que la partie numérique de l’identifiant. Ce n’est pas un problème puisque dans ce cas précis nous ne gérons que des albums.

Encore une fois, on ne peut pas faire plus simple. Par conséquent, je ferai seulement remarquer qu’avec l’approche suivie par Raven on peut profiter du cache de l’unit of work alors qu’avec le code d’origine non.

Dans mon prochain billet, je m’occuperai de la gestion de la commande.