blog.pagesd.info // Archives // Traductions

Comment j'ai écrit un tutoriel Node JS

2019-11-04 #javascript,#tutoriel

English version: How I wrote a Node JS tutorial.

Il y a quelques semaines, je me suis lancé dans la rédaction d’un tutoriel sur le développement d’une application Node JS avec Express pour gérer une base de données SQlite. Je l’ai publié sur mon blogue sous le titre Application CRUD avec Express et SQlite en 10 étapes et j’ai fait un peu de publicité dessus en espérant que ça puisse servir à d’autres que moi.

#ididitmyself
C'est moi qui l'ait fait !

Mais de toute façon, j’ai écrit ce tutoriel avant tout pour mon propre compte. J’essaie de m’améliorer petit à petit en JavaScript (et donc Node) et mon objectif est de parvenir à réaliser quelques programmes console ou de petites applications web.

Il existe pas mal de trucs très-très bien sur internet et ça aide beaucoup pour apprendre à son propre rythme. Ce qui est particulièrement intéressant, c’est que c’est très varié. Si on bloque quelque part, on découvre toujours d’autres articles qui conviennent mieux et permettent de s’en sortir. Et quand on en a marre d’un sujet, on peut là aussi trouver d’autres trucs à faire pour se changer les idées et retrouver la motivation.

Mais quelquefois c’est quand même difficile d’arriver à démarrer “vraiment”. Par exemple, pour la partie web, même si on trouve facilement des tas de tutoriels, ce n’est pas toujours évident. Ils sont presque toujours en anglais – ça peut aller. Ils ne sont pas toujours très récents – le web va tellement vite. Mais mon plus gros problème, c’est que soit ils sont trop basiques, soit que je m’y perds en route parce qu’ils essaient aussi de m’expliquer tout un tas d’autres trucs : MongoDB, WebPack, TypeScript, React, Vue, Docker…

Ça faisait donc un bout de temps que j’essayais de développer une petite application web avec Node. Ce qui impliquait d’utiliser Express puisque c’est le framework le plus populaire sur le marché. Je n’ai pas trop de temps à y consacrer, donc pas la peine de m’égarer avec Koa, Hapi, Polka et consorts…

Le rêve, ça aurait été de trouver un truc qui fasse tilt, comme lorsque j’avais découvert Sinatra avec “I did it my way”. Mais bon, Darren Jones ne semble pas décidé à refaire le coup avec Node :)

Un beau jour (je venais de finir une application vite faite avec ASP.NET MVC 5 et Bootstrap 4 que j’aurais pu faire en Node si j’avais su comment), je me suis dit qu’à part du temps, il ne me manquait pas grand-chose pour arriver à franchir le cap :

  • Un exemple simple d’application ExpressJS, sans tomber directement dans sa partie générateur
  • Le b.a.-ba de l’utilisation d’une base SQL avec Node JS

Personnellement, je connais déjà :

  • JavaScript (j’y travaille)
  • Node (je m’y remets régulièrement)
  • HTML (d’où les vues EJS sans problème)
  • SQL (tant qu’il n’y a pas d’INNER JOIN)
  • ASP.NET MVC et Sinatra (donc l’organisation d’une application web)
  • Bootstrap (au moins le côté copier / coller)

J’avais en théorie tout ce qui était nécessaire pour essayer de développer une première application par mes propres moyens. C’est ce que j’ai fait et à bien y regarder, plutôt assez rapidement en fait. Puis je l’ai réécrite une deuxième fois pour mettre un peu tout ça au propre et virer tous les bouts de code qui partaient dans tous les sens. Puis plus ou moins une troisième fois en notant comment je faisais pour rédiger un billet de blogue afin de ne rien oublier.

Et c’est comme ça que finalement je me suis retrouvé avec un “gros” tutoriel. Un petit week-end, quelques vérifications, une dizaine de copies d’écrans et le résultat était prêt à être publié !

L’avantage c’est que c’est assez exactement le tutoriel que j’aurais aimé trouvé. Cela m’aurait fait gagner du temps, mais par contre, cela n’aurait pas été aussi concret et je n’aurais sans doute pas aussi bien assimilé ce que je faisais en suivant le tutoriel d’un autre. Ça semble toujours évident quand on fait un tutoriel et on se laisse facilement aller à quelques copier / coller, à des “je vois” sans trop chercher à comprendre…

L’autre avantage, c’est qu’à partir de cette application de départ, j’ai pu prolonger mes expérimentations et voir comment :

  • Accéder à une base de données PostgreSQL
  • Utiliser plus ou moins le même code pour SQlite et PostgreSQL
  • Remplacer les callbacks par des async / await
  • Valider le formulaire de saisie
  • Etc…