blog.pagesd.info // archives // traductions

Solitaire - Animation du déplacement des cartes

2019-08-22 #CSS

Actuellement, l’AutoPlay de mes jeux de solitaire est instantané. Toutes les cartes qui peuvent être jouées sur les fondations sont immédiatement placées dessus. Le but de cette nouvelle animation est donc de “montrer” le déplacement d’une carte d’un point à un autre pour que le joueur comprenne ce qui se passe, spécialement dans le cas de l’AutoPlay pour FreeCell.

Montrer le déplacement, ce n’est finalement pas si compliqué que ça. Il faut juste :

  • savoir quelle est la carte à déplacer,
  • récupérer sa position actuelle de départ,
  • savoir vers où déplacer la carte,
  • calculer cette position de destination,
  • faire évoluer les coordonnées de la carte d’une position à l’autre.

1) Savoir quelle est la carte à déplacer

Facile : elle est passée en paramètre à la fonction via la propriété .card_id de l’objet move.

var $card = $('#" + move.card_id);

2) Récupérer sa position de départ

Facile : c’est exactement ce que donne la méthode .offset()de jQuery :

var $card = $('#" + move.card_id);
var from = $card.offset();

Le petit truc en plus : pour dQuery, une simple recherche “jQuery offset vanilla JS” et ça peut se calculer ainsi :

offset: function () {
  // Renvoie la position top/left absolue du premier élément sélectionné
  var rect = this.items[0].getBoundingClientRect(),
  scrollLeft = window.pageXOffset || document.documentElement.scrollLeft,
  scrollTop = window.pageYOffset || document.documentElement.scrollTop;
  return {
    top: rect.top + scrollTop,
    left: rect.left + scrollLeft
  };
}

3) Savoir vers où déplacer la carte

Facile : c’est également donné par la propriété .stack de l’objet move passé en paramètre à la fonction.

var $target = $("#" + move.stack.id);

4) Calculer cette position de destination

Facile : là encore, on utilise la méthode .offset() de jQuery / dQuery…

var $target = $("#" + move.stack.id);
var to = $target.offset();

Le gros truc en plus : la position cible correspond en fait à une pile de cartes sur laquelle les cartes sont étalées verticalement. Par conséquent, la position de cette pile ne correspond pas tout à fait à la position qu’occupera la carte une fois déplacée. Lors de mes premiers essais, il y avait un déplacement progressif de la carte vers sa pile de destination, suivit d’un soubresaut pour la positionner au bon endroit dans la pile :

  • La pile étant plus large que les cartes, celles-ci sont centrée horizontalement au milieu de la pile => très léger soubresaut pour aligner la carte correctement.
  • Si la pile de destination contient déjà plusieurs cartes étalées verticalement, l’animation amène la carte en haut de la pile => nouveau soubresaut plus ou moins important pour décaler la carte en bas de la pile.

Il y avait moyen de calculer les “bonnes” coordonnées cibles avec quelques formules un peu compliquées.

Mais plus simplement, il suffit d’ajouter une carte “fantôme” sur la pile de destination puis de prendre comme coordonnées cibles la position de cette carte fantôme :

$("#" + move.stack.id.append("<div id='target' class='card'></div>");
var $target = $("#target");
var to = $target.offset();
$target.remove();

5) Faire évoluer les coordonnées de la carte d’une position à l’autre

Facile !

On commence par calculer le déplacement à effectuer pour aller du point de départ jusqu’à la position de destination :

var x = to.left - from.left;
var y = to.top - from.top;

Puis on utilise la fonctions CSS translate() pour déplacer la carte :

$card.css("transform", "translate(" + x + "px, " + y + "px)");

Et pour que ce déplacement se déroule de façon progressive et pas d’un coup, il faut définir une transition :

$card..css("transition", "all 200ms ease-in-out");

Et ça marche ! Il ne manque plus que quelques setTimeout() pour réussir à enchainer correctement les différents déplacements et ne pas envoyer toutes les cartes vers les fondations en même temps.

6) Quelques finitions

J’ai quand même eu besoin de 2 petits bricolages après avoir testé un peu mieux.

  • Ajouter un $card.css("z-index", 100) pour que la carte déplacée reste au dessus des autres pendant son voyage sous Internet Explorer.
  • Bloquer tous les autres évènements pendant que l’AutoPlay est en cours, pour éviter que le joueur fasse un Undo, demande un conseil, démarre un drag & drop… pendant les animations.

Mais au final, le système est suffisamment bien foutu pour que je puisse l’utiliser ailleurs que dans l’AutoPlay :

  • Quand le joueur double clique sur une carte, son déplacement vers la fondation est maintenant animé.
  • Quand le joueur annule le dernier coup joué, c’est désormais une animation qui ramène la carte à sa position d’origine.

Et dès que j’aurais un peu de temps, je mets ça en place dans les autres jeux de solitaire…