blog.pagesd.info // Archives // Traductions

Tester Entity Framework avec SQL CE

2012-12-13 #ef,#unit-test

Un petit rappel

Au cours de mes recherches pour faire des tests unitaires avec Entity Framework, j’étais tombé sur un article de Code Project qui présentait deux méthodes plus ou moins complémentaires pour cela, dont l’utilisation d’une base de données SQL Server CE créée “au vol” spécialement pour faire tourner les tests unitaires : Two strategies for testing Entity Framework - Effort and SQL CE.

Etant donné qu’en développement j’ai déjà tendance à privilégier SQL Server CE plutôt que SQL Server Express, ça ne pouvait pas mieux tomber…

En plus de ça, j’avais dans mes favoris un autre article de chez Arrange Act Assert qui me sert souvent d’inspiration pour mes tests unitaires et qui proposait le même genre d’approche dans son billet Code First Entity Framework Unit Test Examples.

Alea jacta est. Vu que tout le reste n’était pas ultra convainquant, autant essayer au plus simple !

Un peu de code

Ce qu’il me faut donc, c’est avoir une base de données SQL CE dédiée pour les tests unitaires. Pour cela, je commence par ajouter une chaîne de connexion dans le fichier App.config de mon projet de tests :

<connectionStrings>
  <add name="RepertoirContext"
       connectionString="Data Source=|DataDirectory|\Repertoir_UnitTest.sdf"
       providerName="System.Data.SqlServerCe.4.0" />
</connectionStrings>

Ensuite, il faut que le projet de tests unitaires fasse référence à cette base de données via un objet RepertoirContext hérité de DbContext. Dans mes classes contrôleurs, je me contente normalement d’une ligne :

private RepertoirContext db = new RepertoirContext();

Mais là, je vais devoir faire un tout petit plus compliqué :

private RepertoirContext db { get; set; }

public ContactsControllerTest()
{
    Database.SetInitializer<RepertoirContext>(new DropCreateDatabaseAlways<RepertoirContext>());
    db = new RepertoirContext();
}

La ligne Database.SetInitializer ... permet de s’assurer que la base de données est re-créée à chaque fois que la classe ContactsControllerTest est instanciée (et donc à chaque fois que les tests sont lancés).

Et là, il ne me reste plus qu’à faire passer le DbContext de ma classe de tests au contrôleur à tester, ce qui peut se faire tout simplement au moment où je l’instancie :

var controller = new PeopleController(db);

Puis au niveau du contrôleur j’ajoute un constructeur qui attend un paramètre de type DbContext (ou plus précisément RepertoirContext) pour initialiser le contexte utilisé par le contrôleur :

private RepertoirContext db;

public ContactsController() { db = new RepertoirContext(); }
public ContactsController(RepertoirContext context) { db = context; }

La ligne public ContactsController() { db = new RepertoirContext(); } correspond au constructeur par défaut du contrôleur qui initialise un DbContext correspondant à la “vraie” base de données.

En pratique, j’aurai pu me passer de cette ligne de code et mettre en place un système d’injection de dépendance. Mais pour 1 seule ligne de code…

Un premier test

Je peux maintenant tenter un premier vrai test sur ContactsController pour vérifier que son action Index() renvoie bien la vue par défaut :

//
// GET: /Contacts/

public ViewResult Index()
{
  var contacts = db.Contacts.To_ContactList();
  return View(contacts);
}

Et le test unitaire :

[TestMethod]
public void ContactsIndex_doit_renvoyer_la_vue_par_defaut()
{
  // Arrange
  var controller = new ContactsController(db);

  // Act
  var result = controller.Index();

  // Assert
  Assert.IsNotNull(result);
  Assert.IsTrue(string.IsNullOrEmpty(result.ViewName));
}

Jusqu’ici tout va bien… Ca fonctionne en local. Mais qu’est-ce que ça va donner quand je vais déployer vers AppHarbor ? Est-ce qu’il va me permettre de créer une base SQL CE temporaire pendant et pour mes tests ?

  • Je commite
  • Je pousse vers GitHub
  • Je compte jusqu’à 3
  • je vais voir ce que ça donne sur AppHarbor
  • Ca a marché !!!

Une conclusion

C’est bon, je vais pouvoir faire tout un tas de tests unitaires (71 pour l’instant) pour vérifier que les contrôleurs font correctement ce que j’attends d’eux.

L’avantage, c’est que même si ce n’est “que” du SQL Server CE, c’est du SQL Server quand même et donc suffisamment proche d’un mode “production”. En tout cas, c’est bien suffisant pour moi et avec ça j’ai réglé mes problèmes de tests unitaires liés à Entity Framework.