blog.pagesd.info // Archives // Traductions

Je peux le dire : Vous devriez apprendre MVC

2010-01-12 #mvc

Ceci est la traduction du billet I Spose I’ll Just Say It: You Should Learn MVC de Rob Conery.

Le Gros Mensonge

Les WebForms sont des menteurs. C’est une abstraction roulée dans la farine et nappée de boniments le tout présenté à grand coups de passe-passe sur un plateau tape à l’œil. Quoique vous fassiez avec les WebForms, ça n’aura jamais rien à voir avec du web - vous les laissez faire ce qu’ils veulent.

Ceci mes amis pose un gros problème (en tout cas pour moi) : Vous vivez dans le mensonge. Le web n’a pas de ViewState, il marche avec ce truc qu’on appelle HTML et qu’on envoie à travers des tuyaux en utilisant un autre truc qu’on appelle HTTP. Vous devez savoir ça, aimer ça, et vivre ça avec vos tripes. Je suppose qu’arrivé là certains d’entre vous sont entrain de s’agiter sur leur chaise - allez-y, continuez à vous trémousser (j’attends).

La Terre

Si vous êtes toujours en train de vous trémousser, c’est peut être que le développement web n’est pas fait pour vous (avec tout le respect qui vous est dû et sans vouloir être acerbifiant). Je dis ça parce que vous n’avez pas à travailler dans une usine de saucisses si vous êtes allergique au porc, au bœuf ou à la viande. Ni à mettre une perruque sur la tête de votre chat pour espérer qu’il se mette à chanter comme Susan Boyle.

Tout ça, c’est rien d’autre que des emplâtres sur une jambe de bois et ça n’a jamais guéri personne. Si vous croyez que vous n’avez pas à connaitre quoique ce soit de HTML ou de HTTP pour faire du web… Hé, c’est que vous êtes du genre têtu ! Merci de retourner 2 phrases en arrière.

Vous le croyez encore ? Votre chat a besoin d’une nouvelle perruque.

MVC est snob ?

Je devine que les gens qui font des WebForms se disent que je commence à les emm… J’aimerai m’adresser à eux. Le titre de ce billet est “Vous devriez apprendre MVC”, et pas que vous devez l’utiliser (bien que je souhaite que vous le fassiez : c’est que du bonheur). C’est tout ce que je vous demande : que vous appreniez MVC. Je n’ai jamais dit que vous étiez idiot de ne pas l’utiliser (juste que votre chat portait une perruque).

MVC est un gros plein de soupe ?

Je vais me répéter, mais que je vous dise : si vous cuisinez des spaghettis, vous mangerez des spaghettis. Comme tout bon geek qui se respecte, je n’ai pas envie d’avoir des if et des for en pagaille dans mes vues. Mais ça, mes amis, c’est votre affaire ! Pas celle de la plateforme ! Ouvrez vos oreilles : les balises, c’est vous, comme tout le reste en MVC. Eh oui, c’est pas du drag and drop - mais y’a pas de drag and drop dans la vrai vie ! C’est nouveau, c’est différent - c’est fini 1999, rien que parce que de nos jours C# est autrement plus puissant que VBScript.

Je n’ai pas peur du HTML - et vous ne devriez pas non plus. Pensez à lui quand vous codez vos pages. Et restez sobre. On peut y arriver si on s’y met tous ensemble. Et vous pouvez amener votre chat si vous voulez.

7 raisons d’arrêter de me prendre pour un crétin

Espérons que vous êtes encore là et croisons les doigts pour que vous vous disiez “Assez de tout ce blabla. Donnes-moi quelque chose à me mettre sous la dent”. C’est parti :

1 - Testabilité. Je ne parle pas de TDD, juste des tests en général. Si vous n’êtes pas du genre “testeur”, c’est pas grave - le reste du monde de l’informatique a accepté l’idée que “Tester ce que l’on produit n’est pas une si mauvaise idée”. Vous ne voulez quand même pas que vos clients tombent sur ce stupide “InvalidCastException” ? Il y a des TAS de raisons pour vouloir tester - je ne parle toujours pas de TDD - juste les bons vieux tests unitaires ! C’est simple comme bonjour avec MVC et rien que ça devrait vous donner envie d’y jeter un coup d’œil - sans compter que ça peut vous faire gagner du temps et de l’argent.

2 - Contrôle du HTML. Je suis certain que vous en avez déjà entendu parler : les ID inutilisables, le HTML invalide, etc… Pourquoi est-ce que c’est important ? Parce qu’un jour vous pourriez avoir besoin de faire de la programmation côté client ! Je ne vais pas faire durer le plaisir, mais c’est pas seulement pour faire joli quand on clique “Afficher la source”. Vous parlez à des bestiaux ultra-pointilleux (les navigateurs) qui adorent discutailler : un développeur capable de fignoler son code HTML ne peut pas être foncièrement mauvais.

3 - Extensibilité. Avec MVC, tout est littéralement redéfinissable - et dans les 3 dernières applications que j’ai développé (Storefront, NerdDinner et SubSonic MVC Starter), j’ai utilisé mon propre ViewEngine pour économiser du temps et des efforts et j’ai fabriqué mon propre ControllerFactory afin de pouvoir faire de l’IoC (c’est trop génial !). Une fois que vous avez compris ça, vous êtes le roi du pétrole ! Est-ce que vous avez déjà pété un plomb à tenter d’utiliser Page_PreRender pour qu’il charge quelque chose correctement dans le ControlTree afin qu’il s’affiche quand on a besoin de lui ? MVC ne vous enferme jamais dans quoi que ce soit - vous êtes libre de faire ce que vous voulez.

4 - Ca vous fait réfléchir… C’est un truc que je n’ai jamais aimé avec les WebForms - je n’avais jamais l’impression de réfléchir – juste d’exécuter. Vous trouvez peut-être que je cherche à couper es cheveux en quatre, mais pas moi. On cherche un peu l’inspiration et on essaie de deviner : “Hum ? Qu’est-ce qu’il faut faire pour que la page s’affiche comme ça ?” MVC est tout le contraire - tout le contrôle est entre vos mains et vous n’avez qu’à en tirer parti. Vous devez utiliser votre cervelle ! Ouah !

5 - … autrement : Javascript c’est bon ! jQuery, Dojo, ExtJS - ou ce que vous voulez. Ces frameworks rendent le développement client si facile que ça en devient amusant. Phil et moi nous en sommes récemment donnés à cœur joie avec jQuery (lui plus que moi) et j’ai très nettement eu la sensation que j’étais passé à côté de quelque chose. Quelque chose que les autres plateformes avaient depuis des années - la faculté de rendre l’utilisation d’internet amusante et magique (pour l’utilisateur) grâce à la programmation côté client. Vous pensez autrement une fois que vous avez pigé le truc - et votre code serveur s’allège très vite de façon spectaculaire au profit d’un code client clair et net (grâce à ces frameworks) qui procurent une expérience incroyable. Et les chats aussi aiment le jQuery.

C’est un peu tordu de dire ça, mais les développeurs aiment bien apprendre un nouveau langage tous les 2 ou 3 ans, alors pourquoi pas Javascript cette année ? Vous pensez sans doute que vous le connaissez déjà, mais certainement pas aussi bien que C# ou VB. Essayez - vous ne développerez plus jamais comme avant.

6 - Apprendre de nouvelles techniques. Il y en a plein et certains vont jusqu’à se battre pour elles. On ne devrait pas tant se prendre la tête, mais d’une certaine manière c’est comme ça qu’on apprend le mieux ! Quoiqu’il en soit, faite l’effort d’apprendre autre chose. Les WebForms c’est un petit nid douillet où vous finissez par vous assoupir. C’est arrivé à beaucoup d’entre nous (à moi aussi). On arrive à peine à rattraper le niveau des autres frameworks employés pour créer tous ces sites brillants et irrésistibles de ces dernières années. Démarrez votre cerveau ! Réveillez-vous et cherchez à savoir ce qui rend ces sites si extraordinaires ! Apprenez ces petits trucs qui donne du génie à votre code - vous pourrez au moins donner un avis de connaisseur.

7 - C’est marrant. Pour moi, c’est la raison numéro 1. Je trouve que MVC est amusant parce que je peux faire ce que je veux, quand je veux, comme je veux. J’ai la possibilité de créer quelque chose qui correspond à ce que j’ai envie de faire, et je ne suis pas empêtré par un Gros Mensonge et un chat tout bizarre avec sa perruque sur la tête.

Conclusion

Je suis à nouveaux heureux de programmer et c’est quelque chose de très motivant, du moins pour moi et mes chats. Allez ! Encore un parallèle, mais avec un peu de chance un peu plus réaliste. Vous n’avez absolument aucune raison de ne pas apprendre MVC - et j’admets que vous ayez une ou deux raisons de rester fidèles aux WebForms.

J’imagine que beaucoup de monde pourrait penser que je parle pour tout Microsoft. Etonnant non ? Je ne suis pas objectif et plus important, j’ai toujours mon propre cerveau à moi capable d’avoir ses propres idées ! J’adore MVC et je pense que vous l’aimerez aussi - alors s’il vous plait, essayez le avant de vous forger votre propre opinion.

Ceci est la traduction du billet I Spose I’ll Just Say It: You Should Learn MVC de Rob Conery.