blog.pagesd.info // Archives // Traductions

Test de T4MVC avec le projet Contact Manager

2009-12-01 #mvc

Finalement, j’ai un peu délaissé l’application NerdDinner pour revenir au projet ContactManager et faire quelques tentatives avec T4MVC (j’ai quand même fini de publier la traduction de la 5° partie du tutoriel NerdDinner).

Première remarque : si on veut utiliser T4MVC il vaut mieux penser à le faire dès le départ, parce qu’après c’est pas la chose la plus passionnante à faire. Sans compter que Contact Manager est un tout petit projet… Ce qui est dommage, c’est que Visual Studio n’est vraiment pas très pratique pour faire ça à coup de rechercher / remplacer :

  • dès qu’on modifie le code trouvé à la main, ça devient assez bizarre quand on lance la suite de la recherche. J’ai l’impression que ça repart du début du fichier modifié ou peut être que ça repart en marche arrière… J’ai pas trop compris comment ça marche et pour être bien certain d’êre passé partout
  • la recherche s’applique aussi aux fichiers .designer.cs générés par les différents concepteurs (et y compris par T4MVC.tt !) alors qu’on en a rien à faire et qu’il ne faut surtout pas les modifier. Et le pire c’est qu’il n’y a rien à faire et que c’est pas demain la veille que ça va changer !

J’ai malgré tout réussi à venir à bout des différentes mises à jour nécessaires pour que le source de Contact Manager soit beau comme un sou neuf en traitant successivement les éléments suivants :

  • Html.RenderPartial()
  • return View()
  • Html.ActionLink()
  • Url.Action()
  • return RedirectToAction)
  • Html.BeginForm()

Je n’ai pas eu à m’occuper des Ajax.ActionLink() puisque pour ma part, j’ai totalement laissé tombé Ajax.NET au profit de jQuery.

Je ne me suis pas non plus occupé des routes.MapRoute() dans le Global.asax parce qu’il contient seulement la route par défaut et qu’en plus je ne savais pas trop quoi y faire :

routes.MapRoute(
    "Default",                                        // Route name
    "{controller}/{action}/{id}",                     // URL with parameters
    new { controller = "Contact", action = "Index", id = "" } // Parameter defaults
);

Mais rien qu’avec ces premiers essais, ça marche plutôt pas mal. Le seul petit bémol est du côté des vues. Quand on veut utiliser les objets T4MVC à l’intérieur des balises HTML, Visual Studio n’est pas capable de proposer l’intellisense et il faut tout taper de tête :

<a href="<%= Url.Action(MVC.Contact.Edit(item.Id)) %>">
    <img src="<%= Links.Content.Edit_png %>" alt="Edit" />
</a>

Pour contourner ça, il faut procéder en deux étapes et saisir le code à l’extérieur de la balise puis le couper / coller à l’intérieur de la balise :

<%= Url.Action(MVC.Contact.Edit(item.Id)) %>
<%= Links.Content.Edit_png %>
<a href="">
    <img src="" alt="Edit" />
</a>

C’est moyen, mais pas insupportable. Là où c’est plus ennuyeux, c’est que dans ce cas, s’il y a des erreurs, elles n’apparaissent pas immédiatement lors de la compilation mais seulement au moment de l’exécution.

Un autre truc qui pourrait s’avérer gênant, c’est que T4MVC modifie (très légèrement) le code source et qu’il transforme :

  • les classes en partial
  • les méthodes actions en virtual

Je me demande si ça ne pourrait pas être un peu compliqué à gérer par rapport au contrôle de sources sous Subversion ? Mais là aussi, si on utilise T4MVC dès le départ, il me semble que cela ne devrait pas poser de problème (à vérifier).